Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Des dromadaires en pleine course

Des dromadaires en pleine course

Dans les pays du Moyen-Orient, il est pratique courante d'organiser des courses de dromadaires. Cela ressemble énormément aux courses hippiques que l'on connait tous, mais au lieu de voir des cheveaux nous voyons de dromadaires. Un article donc sur un sport qui nous est inconnu.

Le déroulement de l'épreuve

Tout d'abord, les invités officiels se placent en loge puis viennent les visiteurs. Avant le lancement de l'épreuve, l'hymne du pays (ici le Koweït) est joué. Ensuite un discours est prononcé. Après cette "cérémonie", les courses commencent. Une course particulière pour nous occidentaux habitués aux hippodromes et aux jockeys. Les dromadaires ne courent pas le long d'un hippodrome, mais sur un circuit tout en longueur. De plus comment ne pas remarquer l'absence d'un jockey humain. En effet les dromadaires portent sur leur dos, un robot composé d'une cravache qui frappe sur l'arrière de l'animal. En regardant bien, nous devinons la puissance du coup : la peau est à vif et la cravache ne s'arrête qu'après la ligne d'arrivée.

Des observations bien particulières

Tout d'abord, la foule de spectateurs ne se trouvent qu'au niveau de la ligne d'arrivée. Sur le reste du parcours, pas de spectateurs à pied, mais un "troupeau" de voitures. Le long de la course, les voitures sont autorisées à suivre les dromadaires. Sur la gauche du parcours, les spectateurs non possesseurs de bêtes mais à droite, se trouvent les propriétaires d'animaux. Un spectacle impressionnant au vue du grand nombre de voitures.                                                                  Quand la course est terminée, l'absence de jockey font que les dromadaires peuvent ne pas s'arrêter. Des éleveurs sont alors placés après la ligne et sont chargés de stopper les dromadaires. Encore une fois c'est une scène impressionnante que de voir des hommes se placer face à un dromadaire lancé à 40 km/h. Quand les bêtes sont arrêtées, elles sont placées à l'écart mais le vainqueur a droit à un traitement particulier : sa tête est enduite de safran. C'est la récompense remise au vainqueur de la course. 

Ce sont donc des courses extrêmement impressionnante tant par la vitesse de la bête que par ce que l'on peut être amené à voir. Un évènement à ne pas manquer puisqu'il fait partie intégrante de la vie locale. J'encourage toutes les personnes qui ont l'occasion d'y aller : n'hésitez pas un instant, vous passerez un bon moment !

Tag(s) : #Sport, #Koweït, #Dromadaire, #course
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :